CMF Global Citizen UN

Claretian Missionaries – PROCLADE Internazionale

Building a new world

Réseau de soutien aux migrants. La Ventilla. Madrid. SDG 10 FR

par | Avr 20, 2021 | Europa, Gente | 0 commentaires

 

Soins, réseaux de soutien et participation communautaire, clés de la réduction de la pauvreté et de l’exclusion sociale

Irene Gil Gimeno

Responsable de l’action sociale F. PROCLADE

Journaliste et travailleur social

 

Le projet « Space for care and positive leadership » de la Fundación PROCLADE est axé sur l’accompagnement et la prise en charge des secteurs les plus vulnérables.

 

Depuis octobre 2020, la Fundación PROCLADE promeut un nouveau projet, « Espacio de cuidados y liderazgos positivos » (espace de soins et de leadership positif), dans le district de Tetuán (Madrid). Cette initiative offre un soutien et des conseils sur les problèmes dont souffre la personne, en plus de promouvoir la création de réseaux de soutien.

 

La raison d’être et les objectifs de ce projet sont encadrés par l’ODD 10, qui promeut la réduction des inégalités causées par des raisons telles que le sexe, l’âge, le handicap, la race, l’ethnicité ou la religion.

 

La pandémie que nous connaissons actuellement a déclenché une crise économique et sociale qui génère de nouveaux profils de pauvreté et aggrave les situations d’exclusion que vivaient de nombreuses personnes. Plus que jamais, il est temps d’unir nos forces et de nous tenir aux côtés de la population la plus vulnérable.

Dans l' »Espacio de Cuidados y Liderazgos Positivos », à travers une approche globale de la dimension de la personne, nous nous occupons et accompagnons tout citoyen de la Communauté de Madrid qui le demande, et qui a besoin d’un soutien dans différents domaines de sa vie : recherche d’alternatives d’emploi ou de formation, orientation dans les démarches administratives ou bureaucratiques, accompagnement émotionnel, recherche d’alternatives résidentielles ou alimentaires, information juridique, etc.

 

En outre, trois groupes ont été créés : « Deuil migratoire », « Solitude et mauvaises expériences quotidiennes » et « Amour libre et relations saines », dont l’objectif est d’aborder les problèmes et expériences communs et de permettre à leurs participants de créer des réseaux de soutien.

 

De même, la participation des personnes qui composent ces groupes dans leur communauté sera également encouragée, dans le but de favoriser leur droit à participer à la vie publique.

Différentes approches et méthodologies seront appliquées dans son développement : intervention communautaire, intervention sociale globale, approche fondée sur les droits, perspective de genre, perspective interculturelle et droit à la participation.

 

Il est important de souligner que cette initiative s’engage également en faveur du volontariat en tant que pilier fondamental de la transformation sociale. Les volontaires qui participent à ce projet pourront apporter leurs connaissances et leurs compétences dans l’accompagnement individuel de ces personnes dans différents domaines : emploi, santé émotionnelle, démarches bureaucratiques, alternatives de formation, etc. ; ainsi qu’être présents dans l’un des trois groupes, et dynamiser et soutenir leur contenu.

 

Les taux écrasants d’inégalité dans le monde exigent le développement d’initiatives qui placent les personnes au centre, en particulier les groupes dans des situations sociales aussi aggravées que les migrants ou les femmes ; c’est précisément sur ces réalités que se concentre ce projet, qui les met en valeur, les rend visibles et tente de les transformer.

 

Irene Gil Gimeno

Responsable de l’action sociale F. PROCLADE

Journaliste et travailleur social

 

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.