CMF Global Citizen UN

Claretian Missionaries – PROCLADE Internazionale

Building a new world

Hogares Claret. Chaleur du foyer pour renouveler chaque personne. Colombie. SDG 10, 16, 17 FR

par | Jan 27, 2022 | America, Gente, Partners | 0 commentaires


Fondation Claret Homes

Chaleur du foyer pour renouveler chaque personne. Colombie

« Les jeunes ne sont pas une difficulté, ils sont une opportunité ».

Gabriel Mejía cmf

Gabriel Gonzalez

Directeur de la région Atlantique de la Colombie. Maisons Claret

 

La Fondation Claret Homes a été créée en 1984 et promue par le Père Gabriel Antonio Mejía, missionnaire clarétain. Le Père Gabriel a ressenti le besoin de s’occuper des enfants et des jeunes emprisonnés dans la drogue et qu’il aimait de toute son âme ; le moyen qu’il a trouvé a été la création d’un groupe dans lequel les relations et les soins étaient la clé du changement de réhabilitation. Son cœur de missionnaire ne pouvait laisser ces enfants et adolescents loin de l’amour bienveillant du Père.

La population desservie comprend : les jeunes délinquants de droit pénal, les jeunes désengagés du conflit armé, les enfants et adolescents sous protection, les enfants des rues consommant des substances psychoactives, les adultes plus âgés, et tous les types de dépendances. Actuellement, la Fondation Hogares Claret mène des programmes dans 7 départements de Colombie : Cundinamarca, Antioquia, Eje cafetero (Risaralda et Quindio), Valle del Cauca, Atlántico, Santander et Bolívar. Environ 600 professionnels travaillent dans les Maisons de Claret, dont des psychologues, des travailleurs sociaux, des pédagogues, des gestionnaires d’institutions, des nutritionnistes, des animateurs socioculturels, des responsables d’ateliers, des éducateurs, des juristes, des ergothérapeutes, entre autres.Trois missionnaires clarétains sont présents en 2022 dans la Fondation Hogares Claret: Gabriel Mejia, Orlando Hoyos et José Fernando Tobón. Ils fréquentent 1744 personnes dans 25 foyers. Nous allons maintenant nous pencher sur les fondamentaux et le programme de relance.

1. La communauté thérapeutique de la Fondation Claret Homes :

 

Il existe de nombreuses définitions de la communauté thérapeutique qui montrent ses caractéristiques. Nous pouvons souligner celle élaborée par Ottemberg en 1993, qui se lit comme suit :

 

« Une communauté thérapeutique est un environnement sans drogue où des personnes souffrant de dépendance et d’autres problèmes vivent ensemble de manière organisée et structurée afin de promouvoir le changement et de rendre possible une vie sans drogue dans la société réelle. 

La communauté thérapeutique forme une micro-société dans laquelle les résidents et le personnel, en tant que facilitateurs, assument différents rôles et adhèrent à des règles claires destinées à favoriser le processus de transition des résidents ».

 

L’objectif des communautés thérapeutiques est de fournir une approche intensive et globale de la dépendance et d’autres problèmes, avec des activités psychothérapeutiques, professionnelles, socio-éducatives et médico-sanitaires.



2. Piliers de la fondation des maisons de Claret :

2.1 Le pilier de l’accompagnement familial a trait à l’incorporation décisive des familles et des autres liens affectifs de l’usager à son processus thérapeutique, à partir de la compréhension théorique et pratique du sujet complexe qu’est la famille dans sa composition systémique et dans son évolution sociale, pour offrir des programmes qui rétablissent les relations mutuelles, affrontent les problèmes dans lesquels elles se trouvent et préparent les familles à être le premier espace propice d’induction sociale et l’environnement protecteur et projectif des rééduqués. Ces programmes sont : un suivi professionnel personnalisé, l’Institut de la famille ou de l’école de formation en personne ou virtuellement à travers quatre modules de formation théorique-pratique et l’offre de thérapie équine ou de thérapie assistée par les chevaux.

 

2.2 Le pilier de l’éducation basée sur la conscience est une science et une technique expérimentales visant à développer le plein potentiel de chaque adolescent et jeune dans les processus d’éducation et de rééducation, en s’appuyant sur le plein potentiel et l’ancien développement historique de l’école orientale de Maharishi Mahesh Yogi. 

 

Elle est fondée sur l’intégration des dernières découvertes de la science moderne sur le cerveau humain et la mécanique quantique, combinées à des procédures expérimentales pour le développement du potentiel humain, l’intériorisation permanente du soi et sa pleine harmonisation. Il utilise et introduit des éléments tels que la technique de base de la méditation transcendantale, le yoga et les asanas, la technique avancée des Sidhis, l’aromathérapie et l’application du modèle de physiologie védique dans la vie quotidienne des adolescents.

 

Les adolescents qui participent aux programmes gérés par la Fondation Claret Homes bénéficient de certains avantages : Amélioration de la mémoire, de l’intelligence et de la réflexion. Une plus grande créativité et une meilleure capacité d’apprentissage. Réduction du besoin de consommer de l’alcool et des drogues.

2.3 Le pilier Spiritualité est une proposition éducative qui vise à sensibiliser, former et expérimenter les valeurs qui donnent un sens et une orientation à l’existence humaine, pour la fondation et la réalisation d’un projet de vie qui mène à la maturité et à la maîtrise de soi, à l’intégration et à l’engagement social, à l’obtention du bonheur et à la réalisation des idéaux personnels et sociaux.

 

Dans les Maisons Claret, la spiritualité est inspirée et témoignée, de manière propositionnelle, ouverte et œcuménique, dans l’Évangile de Jésus, dans la doctrine et la pastorale de l’Église catholique et dans l’orientation humaniste des Missionnaires Clarétains. Il s’exprime à différents moments tels que :

Une écoute individuelle des adolescents et des jeunes, qui ont besoin de s’exprimer et d’être guidés. 
Des espaces pédagogiques où différents thèmes sont abordés pour guider le projet de vie. 
Structuration en valeurs et renforcement dans la connaissance des symboles institutionnels. 
Célébrations liturgiques adaptées à l’environnement familial. 

 

Articulation avec les autres piliers institutionnels pour renforcer les processus de réhabilitation et leurs expériences de vie. Les sacrements (baptêmes, premières communions, confirmations). Semaine de la spiritualité pour renforcer les liens de la famille clarétaine. (Réflexions, ateliers, concours, débats, etc.).

 

2.4 Le pilier du Scoutisme est l’incorporation dans la Communauté Thérapeutique du système intégral, progressif et permanent de formation des enfants et des jeunes, qui constituent l’essence et l’histoire de l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout, active aujourd’hui dans de nombreux pays à travers des organisations nationales.

 

Depuis sa proposition, nous profitons spécialement du système d’équipe, de la promotion du développement spirituel, affectif, corporel, social, créatif et écologique des personnes, en essayant de les rendre utiles à elles-mêmes, à leur communauté, à Dieu, à leur Patrie et à leur Maison, sans exclusion due à des différences ou distinctions de croyance, d’ethnie, de préférences ou autres ; en obtenant ainsi un renforcement du Projet de Vie et en favorisant leur inclusion sociale.

 

A cette fin, les Maisons de Claret, tout un plan de progression personnelle et collective, est adapté. Sur le plan institutionnel, la Fondation est constituée comme une Région de l’Association Scoute de Colombie, reconnue par l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout. Les activités scoutes sont : les loisirs, le travail en équipe, les compétitions, les interventions sociales, les discussions sur les soins personnels et environnementaux, l’apprentissage par le jeu !

3. à quoi ressemble le processus des jeunes de la Fondation Claret Homes ?

 

L’adolescent est puni pour avoir été reconnu pénalement responsable d’un acte punissable, plusieurs audiences ont lieu comme dans le système des adultes, mais dans le cas des adolescents, c’est à huis clos, l’organe judiciaire qui le juge l’envoie au centre de rééducation Oasis, avec une mesure de privation de liberté pour la durée déterminée par l’autorité judiciaire, en fonction des circonstances aggravantes et des éléments de preuve de l’acte criminel. Dans le foyer, le jeune est accueilli indépendamment du délit commis, selon les mots du président de la Fondation Claret Home, Gabriel Mejía, « Le jeune n’est pas une difficulté, il est une opportunité », 

 

Il est admis par le coordinateur des formateurs et est accueilli chaleureusement, avec attention et écoute active par l’équipe psycho-socio-pédagogique,

Les différentes évaluations initiales sont réalisées par tous les secteurs de soins du foyer et, dans un délai maximum de 45 jours, un diagnostic doit être posé afin d’établir un plan de soins individuel ou un plan de travail individualisé pour l’adolescent. Pendant cette période, le processus d’adaptation au groupe de pairs a lieu, la méthodologie de travail est expliquée à l’adolescent, les difficultés sont identifiées avec certains des pairs de l’unité afin de résoudre les conflits de manière pacifique, pour éviter de futures agressions ou difficultés de coexistence.

 

Pendant les premiers jours d’adaptation, l’adolescent se trouve dans la phase d’accueil-acceptation, un grand frère est désigné pour le guider pendant les 22 premiers jours, lorsque la date convenue est atteinte, on lui remet un journal thérapeutique et un cordon avec une carte dont la couleur est attribuée à l’étape correspondant à la phase d’acceptation, qui est l’accueil, à partir du 23e jour, l’adolescent doit respecter certains objectifs prévus pour l’étape dans laquelle il se trouve. Le dernier jeudi de chaque mois, une évaluation d’étape est effectuée, qui consiste à vérifier si le résident montre dans sa vie quotidienne à domicile la réalisation des objectifs de l’étape à laquelle il appartient.

 

Simultanément au processus thérapeutique-pédagogique, l’adolescent est lié au système éducatif qui fonctionne dans le foyer et est soutenu par l’entité gouvernementale en charge du système éducatif ; s’il obtient son diplôme d’études secondaires, il est lié à l’enseignement supérieur dans les différentes universités avec lesquelles la fondation a des accords.Ils sont également liés aux différents ateliers professionnels gérés par la fondation et d’autres liés au Centre national d’apprentissage SENA, ainsi qu’à d’autres accords avec des organismes gouvernementaux, tels que les ateliers de potagers, la pisciculture, l’aviculture, l’élevage de porcs, la boulangerie, la soudure, l’électricité, la diffusion de la parole et de la radio, l’artisanat, la mécanique, la formation sportive, entre autres.

La journée d’un résident est structurée dans un format appelé « journal », qui décrit toutes les activités réalisées au cours de la journée, tous les jours de la semaine. Au sein du foyer, les responsabilités sont attribuées au sein d’un comité opérationnel, qui est une structure conçue dans le but de remplir des fonctions spécifiques qui sont directement liées au rétablissement de l’individu dans son ensemble. 

Il s’agit d’un outil fondamental pour travailler sur des aspects de nature collective et individuelle, générant au fil du temps des personnes plus mûres et plus responsables de leur vie et de celle des autres.

 

Il s’agit d’un groupe avancé de résidents qui prennent systématiquement en charge la gestion du groupe, conseillés et suivis en permanence par l’équipe technique du foyer. C’est la personne elle-même qui est le protagoniste de sa propre histoire, qui réagit et génère le rétablissement soutenu par le groupe. 

 

Le comité opérationnel est composé de : coordinateur de l’environnement thérapeutique, coordinateur des relations humaines et de la spiritualité, coordinateur de la culture et du sport, de l’équipement physique et de l’autogestion.

 

Les thérapies d’auto-assistance et d’entraide, fixes et dynamiques, sont également programmées dans le quotidien, parmi lesquelles on peut citer : la réunion du matin, l’assemblée et la dynamique d’affirmation, le tour de pointage, l’auto-évaluation ou le feed back, les thérapies de groupe, la thérapie ici et maintenant, etc. De même, l’équipe psychosociale travaille avec l’adolescent ou le jeune sur son projet de vie tout au long de sa démarche et de son séjour au centre.

 

Lorsque le jeune quitte l’institution, il dispose des outils émotionnels, thérapeutiques, professionnels et de préparation à l’emploi nécessaires pour fonctionner dans la société comme une bonne personne et ne pas récidiver. Ils entrent dans un programme post-institutionnel composé d’une équipe psychosociale qui les soutient dans la réalisation de leur projet de vie, la poursuite de leurs activités académiques et de formation, l’emploi et le soutien psychologique pendant 18 mois à partir de la date de sortie du système de responsabilité pénale des adolescents.

 

4. la Fondation Claret Homes remplit son objectif et sa mission :

 

Accompagner les enfants, les adolescents et les adultes touchés par la marginalisation, la consommation de substances psychoactives, la violence ou les troubles du comportement, pour trouver le sens de leur vie, en vue de rétablir leurs droits et leur inclusion dans les différentes sphères de la société.

 

Gabriel Gonzalez

Directeur de la région Atlantique de la Colombie. Maisons Claret

 

 

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.