L'accès à l'internet comme droit de l'homme Un projet pour une Espagne vide ODD 10 FR

 


L'accès à l'internet comme droit de l'homme

Un projet pour une Espagne vide

 

José Manuel Holgado Torquemada

Diplômé en sciences physiques. Calcul automatique

Responsable des technologies de l'information au Conseil provincial de Ciudad Real

 

La société d'aujourd'hui est liée à l'information comme jamais auparavant. C'est l'origine du concept de la société de l'information.

 

La société de l'information repose nécessairement sur des systèmes numériques, ce qui nous oblige à être compétents et à savoir évoluer habilement dans cet environnement numérique, qui a aussi ses règles.

 

Nous devons savoir comment utiliser la technologie avec familiarité et en toute sécurité. Selon les résultats de l'indice 2019 de l'économie et de la société numériques (DESI), plus de la moitié de la population espagnole manque de compétences/compétences numériques, qui sont l'ensemble des connaissances, des capacités, des aptitudes et des attitudes nécessaires à l'utilisation stratégique de l'information et des outils, pour pouvoir travailler, entrer en relation avec d'autres personnes, avec nos proches dans des situations d'isolement physique comme celle subie lors de cette pandémie, avec l'administration, faire des achats en ligne, se divertir, être informé, 

 

L'impact de la pandémie de Covid-10 a mis en évidence nos forces et nos faiblesses dans ce domaine. Parmi les faiblesses, citons les faibles compétences numériques, la dispersion géographique, la faible densité de population et le vieillissement croissant de la pyramide des âges, qui rend plus difficile l'accès à la société de l'information.

 

Mais de quelles compétences numériques avons-nous besoin pour être compétents et surmonter la fracture numérique ?

La Commission européenne a travaillé sur un cadre de référence pour que les citoyens aient des compétences numériques de base. Dans DigComp 2.1, 21 compétences numériques sont définies, que tous les citoyens devraient progressivement acquérir à notre époque. Ces compétences sont réparties en 5 domaines : 

Culture numérique : capacité à identifier, localiser, stocker, organiser, récupérer et analyser des informations numériques et à en évaluer la pertinence.

Communication et collaboration : capacité à communiquer, à collaborer, à interagir et à participer à des équipes et réseaux virtuels, en utilisant les médias numériques avec un ton et un comportement appropriés.

Création de contenu numérique : permet de créer, de configurer et de modifier un contenu numérique, ainsi que d'en comprendre les règles.

Sécurité : capacité à protéger les personnes, l'environnement, le contenu, les données personnelles et la vie privée de manière sûre et durable.

Résolution de problèmes : capacité à résoudre des problèmes numériques et à trouver de nouvelles façons de tirer parti de la technologie.

Pour réaliser tout ce qui précède, la première étape consiste à faciliter l'accès de tous à l'internet, quel que soit l'endroit où ils vivent ou se trouvent.

 

En ce sens, l'acquisition et le développement de compétences numériques pour l'ensemble de la population, et en particulier pour les groupes les plus défavorisés, est une priorité pour notre société, avec l'obligation de fournir les moyens et le personnel qui peuvent doter la population de compétences et d'aptitudes numériques.

 

Pour y parvenir, la Communauté de Castille-La Manche, en collaboration avec les conseils provinciaux et les conseils municipaux, a développé le projet "Points d'inclusion numérique", PID. 

 

Avec ce projet, dans toutes les municipalités de la région et dans beaucoup de ses villages, un point d'accès public gratuit à l'internet a été installé dans un espace appartenant à la municipalité. Chaque point est un lien entre les citoyens et les réseaux, créant ainsi un grand réseau virtuel. Chaque point est équipé de tout ce qui est nécessaire pour que tout citoyen ait accès à la société de l'information. 

 

L'installation de ces NID contribue à accroître la confiance des citoyens dans la sphère numérique, ainsi qu'à étendre l'utilisation des technologies de l'information et de la communication entre voisins dans leurs relations avec l'administration, dans des conditions d'égalité et de non-discrimination.

Le conseil provincial de Ciudad Real s'engage fermement sur cette question, en fournissant et en formant du personnel, appelé "dynamiseurs", dans les PDI, afin qu'ils enseignent et aident à leur tour à acquérir les compétences numériques susmentionnées, réduisant ainsi la fracture numérique.

 

Le Conseil des droits de l'homme des Nations unies a adopté une résolution déclarant l'accès à l'internet et à la société de l'information comme un droit fondamental de tous les êtres humains.  La résolution encourage tous les pays à fournir à leurs citoyens un accès à l'internet et condamne les nations qui portent atteinte à cette liberté. Le texte affirme que "les mêmes droits que ceux dont jouissent les personnes hors ligne doivent être protégés en ligne", notamment en ce qui concerne la liberté d'expression, telle que définie à l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme et du Pacte international relatif aux droits civils et politiques.

 

Ce droit de l'homme est essentiel pour la réalisation de l'Agenda 2030 pour le développement durable et aucun État ne devrait le retenir.

José Manuel Holgado Torquemada


 

 

Comments