Action missionnaire clarétaine au Cameroun SDD FR


Action missionnaire clarétaine au Cameroun

A l'époque du COVID-19

 

Les Missionnaires Clarétains sont arrivés au Cameroun en 1970. L'année dernière, en 2020, nous avons célébré avec joie le Cinquantième Anniversaire de la présence clarétaine au Cameroun. Sous la coordination de la Préfecture d'Apostolat, nous avons mis en place une ONG de promotion du développement clarétain (PROCLADE CAMEROUN). Sur la base des 17 Objectifs de Développement Durable, nous essayons d'œuvrer quotidiennement pour le bien-être de l'homme dans toutes ses composantes.


L'année dernière, compte tenu du contexte sanitaire dominé par le COVID 19, nous ne sommes pas restés inactifs. Plusieurs initiatives ont été prises pour lutter contre cette pandémie. Avec l'appui du Procureur Général des Missions et de la Fondation PROCLADE INTERNATIONAL, nous avons sensibilisé et distribué des masques, des gels hydro-alcooliques, du savon et autres denrées alimentaires à plusieurs centaines de familles dans les villages et dans plusieurs régions du pays. Cette initiative a été intensifiée dans toutes nos communautés afin que l'ODD 3, qui traite de la santé et du bien-être, soit pris en compte.

Un autre aspect important qui a marqué cette période est la prise en charge des enfants vivant avec un handicap. En effet, depuis plusieurs années, avec le soutien de la Fondation Liliane, nous accompagnons des centaines d'enfants dans plusieurs domaines : santé, éducation et intégration sociale. Aujourd'hui, l'inclusion est une exigence dans le monde et nous devons travailler ensemble pour faire tomber les barrières et considérer les personnes vivant avec un handicap comme des personnes à part entière. Les ODD 4 et 10 nous parlent d'éducation de qualité et de réduction des inégalités. Nous leur offrons une scolarité complète et des soins médicaux. Dans le Nord-Ouest du pays, avec la crise anglophone qui bat son plein, de nombreux élèves se retrouvent sans école et s'adonnent à certains fléaux comme le banditisme et la prostitution. Nous avons initié un accompagnement pour soutenir ces enfants en mettant en place un projet d'école à cycle complet.

 

Le Cameroun est un pays d'accueil, c'est pourquoi nous trouvons une forte présence de réfugiés, principalement centrafricains, à Bertoua dans l'est du pays. A travers des projets agropastoraux, nous encourageons ces réfugiés en leur donnant un espace libre pour se prendre en charge à travers des activités agropastorales. 

 

Père Conrad Atangana Essomba, cmf

Procureur



Comments