Travailler ensemble, avec les Haïtiens ODD 10, 16, 17 FR

 

Travailler ensemble, avec les Haïtiens

L'Agenda 2030 et les communautés clarétaines en Haïti

Pascal Renoncourt cmf

Curé de la paroisse de S, A. M. Claret Nazon

Directeur du Projet Social Haïti


Nous, les missionnaires clarétains en Haïti, avons une présence apostolique dans quatre endroits différents de Port-au-Prince (Cazale, Nazon, Clercine et Puits Blain), nous travaillons depuis de nombreuses années avec les paysans de Cazale. Ce que nous faisons toujours, c'est nous battre pour améliorer la vie de ces personnes, qui ont peu de ressources.  

Les projets sur lesquels nous travaillons sont principalement l'éducation et l'organisation communautaire ; nous avons développé différents types de projets, des programmes éducatifs, des programmes de promotion des femmes et des jeunes chômeurs, des groupes d'enfants et de jeunes, toujours orientés vers le développement de la population. 

 

Dernièrement, nous nous sommes principalement concentrés sur les urgences après les catastrophes qui se sont produites dans ce pays ces dernières années ; et nous avons également développé des projets d'éducation formelle et non formelle, en construisant des écoles rurales dans les montagnes de Cazale, en donnant à tout moment la priorité au développement éducatif des groupes vulnérables dans les zones rurales où ils sont présents. Nous avons également géré plusieurs initiatives de développement communautaire et d'organisation participative destinées aux femmes et aux jeunes, deux groupes très vulnérables en raison de la situation complexe que traverse le pays.

Nous pensons qu'avec l'aide que nous apportons aux personnes qui nous entourent dans les communautés, les décisions et les actions que nous avons prises en faveur des plus pauvres et des plus démunis nous mènent vers un avenir durable, par exemple : 

 

Grâce à l'aide de la Fondation PROCLADE, nous avons pu faciliter l'accès à l'éducation de 91 enfants du quartier de Nazon, tous issus de familles pauvres et vulnérables. 

 

Avec le soutien de la Fondation PROCLADE, nous réalisons un projet de coopération au développement avec les communautés rurales de la région de Cazale, qui consiste en la souveraineté alimentaire. Sur les 13 communautés rurales qui participent à ce projet, nous travaillons avec 200 familles dans une stratégie de stabilisation socio-économique et d'égalité des sexes qui comprend la formation de promoteurs et l'accompagnement des bénéficiaires dans des initiatives productives telles que l'apiculture, l'élevage de chèvres et la culture du Moringa, une espèce qui pousse facilement dans le contexte local, hautement nutritive et résistante.

Formation des dirigeants locaux

 

Depuis la Fondation PROCLADE, nous travaillons à l'amélioration des conditions de vie des familles de Port-au-Prince et de Cazale affectées par l'aggravation de la crise sanitaire et alimentaire dérivée du COVID19 en Haïti. Notre objectif est de répondre aux besoins alimentaires et hygiéniques d'environ 6000 personnes en leur distribuant des kits de première nécessité.

 

Il reste encore beaucoup à faire, mais avec tous les projets que nous menons, nous pensons avoir amélioré la qualité de l'éducation à Nazon et dans les montagnes de Cazale, nous avons amélioré l'économie des populations rurales, avec les ateliers que nous avons donnés dans les communautés, nous avons atteint l'égalité des sexes et l'autonomisation de toutes les femmes et les filles dans les zones. Tout cela signifie que le travail que nous faisons va de pair avec les ODD, ils nous motivent chaque jour, ils nous encouragent et nous invitent à surmonter toutes les barrières et les difficultés pour améliorer la qualité de vie des personnes, en pariant toujours sur l'égalité des chances et la justice sociale dans les communautés, en protégeant la terre mère et en assurant le bien-être de tous dans le cadre d'un nouvel agenda.

 

Pascal Renoncourt cmf

Curé de la paroisse de S, A. M. Claret Nazon

Directeur du Projet Social Haïti



 

 

 

 

Comments