ODS 17 et "faire avec les autres" : un point de vue américain. FR

 

ODS 17 et "faire avec les autres" : un point de vue américain

Fernando Guzmán Catena

Les laïcs clarétains 

Baccalauréat en travail social 

Spécialisation dans la coopération internationale

 

Que nous soyons plus ou moins familiers avec les objectifs de développement durable et l'Agenda 2030, je trouve intéressant, en tant que famille clarétaine et plus largement en tant qu'Église, de continuer à réfléchir sur les relations qui existent entre ce "plan directeur" proposé par l'ONU et nos horizons inspirants et évangéliques-prophétiques "organisateurs de sens".

Depuis l'Amérique, nous nous sentons encouragés à dialoguer en profondeur avec le numéro 17 de l'ODS. Le dernier objectif de la liste ; celui qui veut contribuer avec "une manière" de concrétiser les 16 autres ; celui illustré par une figure de cercles qui ont une intersection au centre du graphique

 

Au SOMI-MICLA, nous avons déployé des efforts croissants pour créer des synergies et des articulations à au moins trois niveaux :

- Entre toute la Conférence et les équipes de la Congrégation (Procure générale, Secrétariat général de JPIC et équipe CMF à l'ONU).

- Entre les organismes clarétains du continent (9 au total). 

- Entre ces organismes et une large constellation d'organisations sociales, environnementales, paysannes, indigènes et ouvrières ("Là où vous dites paix, justice, amour, je dis Dieu !").

-          

Dans ce dernier sens, il est nécessaire de souligner que la zone SOMI de la famille clarétaine en Amérique a suivi son propre chemin d'"alliances pour atteindre les objectifs". Lorsque nous écoutons les appels constants à intensifier le "multilatéralisme" comme moyen d'aborder les grands défis de l'Humanité, nous ne pouvons que penser à la richesse du dialogue que cette idée peut établir avec nos pratiques de "coresponsabilité pastorale" et de "dialogue macro-œcuménique" sur certains thèmes spécifiques. 

Cette "coresponsabilité pastorale" entre les organismes clarétains d'Amérique et le "dialogue macro-œcuménique" exercé avec nos alliés, se reflètent dans les initiatives qui émergent autour des trois priorités du SOMI-MICLA (Droits de l'Homme, Migrations et Extractivisme). Ils nous constituent et nous montrent comme un seul "corps missionnaire" qui veut répondre plus ouvertement et plus efficacement aux problèmes qui nous touchent, mais en même temps nous dépasser et nous surpasser. 

 

En prenant deux écrits du magistère de François - situés aux extrêmes temporels de son pontificat - nous trouvons des appels et des provocations inspirants pour cette tâche que nous avons de nous allier et de converger dans la réponse à ces trois cris/interprétations. 

 

- Dans Evangelii Gaudium (2013), la figure inquiétante du polyèdre nous encourage à poursuivre la recherche de "complicités" stratégiques à partir d'une unité qui respecte et valorise la diversité de nos peuples américains. Il s'agit de s'allier en récupérant le meilleur aspect de chacun, de chaque Organisme clarétain qui s'établit dans ces territoires et communautés, de chaque organisme qui aujourd'hui cherche le Royaume de Dieu sans le nommer. Et pendant que nous réalisons ce dialogue enraciné et excentrique, nous devons garantir la clarté et le protagonisme aux pauvres, à leurs cultures, à leurs potentialités, à leurs façons de concevoir le monde (sans laisser personne derrière). 

 

- Pendant ce temps, dans Fratelli Tutti (2020), nous sommes une fois de plus confrontés à l'appel urgent à retrouver un sens de la fraternité sans restriction au niveau mondial. Ce sentiment profond sera la seule réponse efficace au cri de l'Humanité dans la douleur et la punition pour la COVID 19 et tant d'autres "pandémies" préexistantes. Cet appel fait écho à une belle pratique de nos communautés missionnaires : le dialogue ouvert avec toute personne et organisation "de bonne volonté". 

En Amérique, il est clair qu'il y a un besoin urgent d'alliances efficaces et durables qui vont au-delà des personnes qui ont aujourd'hui un rôle de leader dans l'église et en dehors de celle-ci. La famille clarétaine de ces terres doit continuer à proposer des "politiques socio-pastorales" à long terme qui soient les piliers de plans enracinés dans les sentiments des gens et qui transcendent sainement les structures fonctionnelles (qui sont aujourd'hui celles-ci, mais demain peuvent en être d'autres). La "logique" des alliances, en ce sens, est très évangélisatrice pour nous : elle met l'accent sur l'essentiel et nous aide à dissiper des intérêts ou des désirs particuliers. Elle nous déplace, nous rend humbles, sans cesser de nous rappeler la dimension et l'urgence des contributions que l'Humanité et la Terre Mère exigent aujourd'hui. 

 

Enfin, je voudrais mentionner un aspect que l'ODS 17 englobe pleinement, à savoir le domaine de la coopération internationale. Il ne s'agit pas ici de découvrir ou d'inventer quoi que ce soit de nouveau. SOMI MICLA est également appelé à dialoguer avec ce thème de l'ODS 17. Et il peut le faire à partir d'un concept très ancien dans la Congrégation, mais qui aujourd'hui retrouve une grande vitalité et une force transformatrice : la communion de nos biens. Quelle espérance d'imaginer un continent qui donne forme à celui de " l'économie au service de la mission " ! Et qu'elle le fait par des mécanismes concrets de coopération entre projets, initiatives, actions de sensibilisation, etc. Le Procureur général de la Congrégation doit trouver dans le SOMI MICLA un interlocuteur valable et une référence pour réaliser une proposition missionnaire de solidarité organisée.


III Assemblée SOMI-MICLA

------------------

Il y a 150 ans, notre fondateur-inspirateur vivait sa Pâque. Il a vu la nécessité de "faire avec les autres ce que je ne peux pas faire seul". Et ainsi, par un murmure évangélique qui vient du passé, il nous plante une phrase actuelle. Aujourd'hui, ses fils et ses filles, nous osons lui dire : non seulement parce que nous ne le pouvons pas, Antonio, mais aussi parce que les problèmes de l'Humanité exigent des solutions symphoniques ; des voix et des mains qui harmonisent les réponses. 

 

C'est l'essence même des alliances...

 

Fernando Guzmán Catena

Les laïcs clarétains 

Baccalauréat en travail social 

Spécialisation dans la coopération international

LIEN VERS LES VIDÉOS DES EXPÉRIENCES DES PAYS

Comments