L'ONU célèbre son jubilé d'argent : 75 ans. RENOUVELLEMENT FR



L'ONU célèbre son jubilé d'argent : 75 ans. RENOUVELLEMENT

 

Miguel Ángel Velasco cmf

L'équipe de la Cmf à l'ONU

 

Non, ce n'est pas une erreur. Si un couple marié à 75 ans célèbre son "anniversaire de mariage brillant", pour une organisation comme l'ONU, 75 ans est au mieux un "anniversaire de mariage d'argent". Nous sommes convaincus qu'il a de nombreuses années devant lui, mais de temps en temps, il a besoin d'être renouvelé. Il est bon, comme lorsqu'on célèbre les 25 ans d'un mariage, de regarder en arrière, de voir quand tout a commencé et comment la relation a évolué. Il est également bon de se tourner vers l'avenir et de faire des projets. C'est pourquoi le panel principal des travaux de la matinée du dernier jour du FHN était intitulé : "Le multilatéralisme après COVID 19 : de quel type d'ONU nous avons besoin pour le 75ème anniversaire".

 

Si l'on se rappelle les débuts de l'histoire de l'ONU, on sait bien que c'est en 1945 qu'elle a été fondée et que c'était après la Seconde Guerre mondiale. Les grands empires européens étaient tombés, laissant l'échiquier aux Etats-Unis et à l'URSS. À l'automne, les empires avaient pris des millions de vies. Beaucoup d'entre eux sont européens, mais beaucoup viennent des colonies d'Afrique ou d'Asie. Les empires qui sont tombés après la Seconde Guerre mondiale n'étaient pas seulement européens, ils étaient aussi l'empire japonais qui a massacré la vie de millions de Chinois et ce même empire chinois transformé en République populaire de Chine. La fin de la Seconde Guerre mondiale a marqué le début de l'émancipation des colonies d'Asie et d'Afrique et de la nouvelle configuration de l'Europe et du monde. Un bouleversement du monde. C'était il y a 75 ans. Depuis lors, la guerre froide, la crise des missiles, la chute du mur de Berlin, la guerre du Koweït, l'invasion de l'Irak, les tours jumelles, le bombardement d'Atocha, le premier Arabe en Afrique du Nord et maintenant COVID-19.



 

Nous sommes, comme l'ont dit tous les intervenants du HLPF, au milieu d'une grande convulsion provoquée par le Coronavirus. De grands changements, presque inimaginables pour l'instant, sont à venir. Tous les intervenants aujourd'hui, y compris la Chine et l'Inde, ont déclaré qu'ils sont sans équivoque engagés en faveur du multilatéralisme, des Nations unies et du programme de développement durable pour 2030 afin de "ne laisser personne derrière". Ceux qui ont dit cela ont été des premiers ministres ou des ministres des affaires étrangères représentant les groupes de coordination des Nations unies. Nous devrons attendre de voir, par exemple, comment la pandémie évolue ; quand le vaccin sera découvert ; qui sera élu président des États-Unis ; comment évolue le zèle expansionniste de la Chine ; comment l'Union européenne est réorganisée ; quelles mesures sont prises pour une plus grande coordination de l'Amérique latine et des Caraïbes ; comment évolue l'Organisation panafricaine.

 

Certes, les questions sont nombreuses mais, pour un couple qui fête ses 25 ans de permanence, il y a beaucoup plus de bon que de mauvais dans un avenir ensemble. La réforme des Nations unies viendra ; le multilatéralisme basé sur les Nations unies viendra avec un projet pour l'avenir du monde comme l'Agenda 2030. Les organisations de la société civile peuvent participer, plus que jamais, à la construction de ce nouveau monde ; nous devons le faire. Nous avons devant nous des années passionnantes à vivre.

 

Ne pensez-vous pas que nous ne devrions pas priver nos étudiants de connaître ces histoires et de participer activement au changement ? Ne pensez-vous pas qu'en tant qu'Églises et que missionnaires clarétains, nous devons participer activement, localement et globalement, à ce qui doit être construit ? Ne pas le faire serait être hors du monde ; ne pas le faire serait ne pas être fidèle à notre vocation chrétienne et missionnaire.

 

Miguel Angel Velasco cmf

L'équipe de la Cmf à l'ONU

 

 

 Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Comments